Connect with us

Bilan sécuritaire du Magal : 2.570 policiers déployés pour 1.179 interpellations et 6 kg de chanvre indien saisis

Bilan sécuritaire du Magal : 2.570 policiers déployés pour 1.179 interpellations et 6 kg de chanvre indien saisis

Actualités

Bilan sécuritaire du Magal : 2.570 policiers déployés pour 1.179 interpellations et 6 kg de chanvre indien saisis

Au total, 2.570 éléments de la police nationale ont été déployés à Touba dans le cadre de la 127e édition du Magal, a-t-on appris ce lundi, du Directeur de la sécurité publique. Un déploiement qui a permis, selon le communiqué de la police, d’interpeller 1.179 personnes pour diverses infractions avec une saisie de 6 kg de chanvre indien.

Voici in extenso les détails du bilan sécuritaire de l’événement religieux. 
Le grand Magal de Touba, édition 2021 a été célébré le 26 septembre 2021. Ce grand événement religieux, qui a regroupé des milliers de fidèles et pèlerins, a été largement couvert par la Police nationale à Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey.
Ainsi, pour une gestion sécuritaire sans failles, la Police nationale a déployé deux mille cinq cent soixante-dix (2570) fonctionnaires de police composés d’éléments en civil et d’éléments en tenue et engagé quatre-vingt-trois (83) moyens roulants.
Le dispositif sécuritaire a été articulé autour de trois axes prioritaires :
D’abord, lutter contre la délinquance et la criminalité par la création de sept (07) postes de police avancés au niveau des zones jugées criminogènes pendant le Magal afin de rapprocher les pèlerins des services de la Police.
Ensuite, réguler la circulation en privilégiant la fluidité conformément au plan de circulation élaboré pour les besoins de l’événement.
Enfin, assurer le service d’ordre au niveau de certains domiciles des marabouts, autour de la grande mosquée et de la résidence Khadim Rassoul.
Pour cette année, une innovation majeure a été apportée par la Police nationale dans le cadre de la lutte contre la délinquance en complétant son dispositif par l’installation de caméras de surveillance et l’utilisation de drones dans les villes de Touba et Mbacké. Cette surveillance technique a permis d’avoir la situation à temps réel de ces localités.
L’ensemble du dispositif sécuritaire a permis l’interpellation de cinq cent quatre-vingt-trois (583) personnes pour diverses infractions dont : 172  pour vérification d’identité ; 78 pour détention, usage, offre et cession de chanvre indien ; 33 pour vagabondage ; 18  pour ivresse publique manifeste ; 45 pour détention et usage de produits cellulosiques ; 96 pour vol, flagrant délit de vol ; 18  pour tentative de vol ; 04 pour détention de faux billet de banque ; 22 pour jeu de hasard ; 12  pour rixe sur la voie publique ; 08 pour abus de confiance ; 01 pour escroquerie au visa ; 06 pour coups et blessures volontaires ; 29 pour nécessité d’enquête ; 06  pour violence à ascendant ; 02 pour homicide involontaire par accident de la circulation routière ; 13 pour détention d’objet de provenance douteuse ; 19 pour rébellion et outrage à agent ; 01 pour usurpation de fonction.
À cela s’ajoutent les cinq cent quatre-vingt-seize (596) personnes interpellées dans le cadre des opérations de sécurisation pré-magal, ce qui porte le nombre total de personnes appréhendées à mille cent soixante-dix-neuf (1.179). Ainsi, trois cent quatre-vingt-sept (387) personnes ont été présentées au parquet.
Sur le plan de la lutte contre la drogue, une saisie de près de six (6) kilogrammes de chanvre indien a été opérée. Au titre de la sécurité routière, 770 pièces ont été saisies ; 53 véhicules mis en fourrière ; 119 motos immobilisées et 82 charrettes immobilisées. Trente-neuf (39) accidents de la circulation ont été constatés dont, 23 corporels ; 13 dégâts matériels ; 03 mortels.
Bilan sécuritaire du Magal : 2570 policiers déployés pour  1 179 interpellations et 6kg de chanvre indien saisis

Au total, 2570 éléments de la police nationale ont ère déployés à Touba dans le cadre de la 127e édition du Magal, a-t-on appris, lundi, du Directeur de la sécurité publique. Un déploiement qui a permis, selon le communiqué de la police, d’interpeler 1 179 pour diverses infractions avec une saisie de 6kg de chanvre indien. Voici in extenso les détails du bilan sécuritaire de l’évènement religieux. 
Le grand Magal de Touba, édition 2021 a été célébré le 26 septembre 2021. Ce grand événement religieux, qui a regroupé des milliers de fidèles et pèlerins, a été largement couvert par la Police nationale à Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey.
Ainsi, pour une gestion sécuritaire sans failles, la Police nationale a déployé deux mille cinq cent soixante-dix (2570) fonctionnaires de police composés d’éléments en civil et d’éléments en tenue et engagé quatre-vingt-trois (83) moyens roulants.
Le dispositif sécuritaire a été articulé autour de trois axes prioritaires :
D’abord, lutter contre la délinquance et la criminalité par la création de sept (07) postes de police avancés au niveau des zones jugées criminogènes pendant le Magal afin de rapprocher les pèlerins des services de la Police.
Ensuite, réguler la circulation en privilégiant la fluidité conformément au plan de circulation élaboré pour les besoins de l’événement.
Enfin, assurer le service d’ordre au niveau de certains domiciles des marabouts, autour de la grande mosquée et de la résidence Khadim Rassoul.
Pour cette année, une innovation majeure a été apportée par la Police nationale dans le cadre de la lutte contre la délinquance en complétant son dispositif par l’installation de caméras de surveillance et l’utilisation de drones dans les villes de Touba et Mbacké. Cette surveillance technique a permis d’avoir la situation à temps réel de ces localités.
L’ensemble du dispositif sécuritaire a permis l’interpellation de cinq cent quatre-vingt-trois (583) personnes pour diverses infractions dont : 172  pour vérification d’identité ; 78 pour détention, usage, offre et cession de chanvre indien ; 33 pour vagabondage ; 18  pour ivresse publique manifeste ; 45 pour détention et usage de produits cellulosiques ; 96 pour vol, flagrant délit de vol ; 18  pour tentative de vol ; 04 pour détention de faux billet de banque ; 22 pour jeu de hasard ; 12  pour rixe sur la voie publique ; 08 pour abus de confiance ; 01 pour escroquerie au visa ; 06 pour coups et blessures volontaires ; 29 pour nécessité d’enquête ; 06  pour violence à ascendant ; 02 pour homicide involontaire par accident de la circulation routière ; 13 pour détention d’objet de provenance douteuse ; 19 pour rébellion et outrage à agent ; 01 pour usurpation de fonction.
À cela s’ajoutent les cinq cent quatre-vingt-seize (596) personnes interpellées dans le cadre des opérations de sécurisation pré-magal, ce qui porte le nombre total de personnes appréhendées à mille cent soixante-dix-neuf (1.179). Ainsi, trois cent quatre-vingt-sept (387) personnes ont été présentées au parquet.
Sur le plan de la lutte contre la drogue, une saisie de près de six (6) kilogrammes de chanvre indien a été opérée. Au titre de la sécurité routière, 770 pièces ont été saisies ; 53 véhicules mis en fourrière ; 119 motos immobilisées et 82 charrettes immobilisées. Trente-neuf (39) accidents de la circulation ont été constatés dont, 23 corporels ; 13 dégâts matériels ; 03 mortels.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

To Top