Connect with us

Fatick: Les populations de Diohine décidées à sasser le «soi-disant» marabout qui sème la pagaille

Fatick: Les populations de Diohine décidées à sasser le «soi-disant» marabout qui sème la pagaille

Actualités

Fatick: Les populations de Diohine décidées à sasser le «soi-disant» marabout qui sème la pagaille

Les populations du village de Diohine (commune de Diarrere) se sont mobilisées ce samedi 17 avril pour se prononcer sur le théâtre de violents affrontements provoqué par un « soit-disant marabout » du nom de Serigne Bara Sène, fils de Serigne Ndigal Sène de Ndiambour Sine.

A la prise de chaque parole c’est la même phrase qui revient : chasser ce type du village pour la paix dans ce beau village. Diohine, un village connu par une cohésion sociale est l’un des plus belles localités du pays où chrétiens et musulmans vivent en pleine harmonie. Pour continuer cela, il faut impérativement chasser ce faut type du nom de Bara Sene qui se dit riche et puissant. Et pourtant il a été octroyé un lopin de terre à usage d’habitation par ces habitants qui subissent ses insultes et violences.

Mais cela va prendre fin puisque les populations sont déterminées à le chasser du village par tous les moyens. Rappelons que tout est parti des prêches incendiaires du jeune marabout et de ses caravanes sonores durant lesquels il accusait les enseignants d’être à l’origine des grossesses en milieu scolaire.

Il s’est donné aussi comme ambition de faire de sorte que l’église catholique soit occupée par les araignées et non par des fidèles. Plus grave, il a proféré des insanités à l’endroit de la population qui, ne pouvant contenir sa colère, a décidé d’en venir aux mains avec les membres de son daara.

Et pourtant,le marabout s’était excusé auprès des populations aprés que le gouverneur Alioune Thiaw ait organisé une réunion de médiation et de réconciliation ou les parti s’ était engagé à consolider une paix durable.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

To Top