Connect with us

Société : Depuis cinq jours l’eau ne coule plus dans les robinets de Yoff

Société : Depuis cinq jours l'eau ne coule plus dans les robinets de Yoff

Actualités

Société : Depuis cinq jours l’eau ne coule plus dans les robinets de Yoff

On a l’habitude de dire “après la pluie c’est le beau temps!” Ce proverbe du lexique français ne sera plus certainement utilisé par les populations de la commune d’arrondissement de Yoff surtout ceux de Yoff Diamalaye, Yoff Layène, Yoff Tonghor …
Elles n’ont pas vu le liquide précieux depuis cinq jours. Une situation qu’elles vivent depuis les pluies diluviennes de vendredi dernier. La Sen’Eau en charge de la distribution de cette denrée vitale ne pipe aucun mot et les yoffois sont laissés à leur sort en cette période de forte canicule.

Trouvé en train de décharger des bidons d’eau vide de son véhicule, Mamadou explique le calvaire qu’il vit. “C’est la énième fois que nous vivons cette situation. Depuis que les pluies torrentielles se sont abattues le week-end dernier, on n’a plus d’eau. Je suis obligé d’emmener mes bidons de 20 litres au bureau à Ouest Foire pour les remplir afin qu’on puisse disposer d’eau. Heureusement que madame utilise de l’eau minéralisée pour préparer les repas et pour boire aussi. Il faut que l’État règle ce problème. Chaque fois qu’il pleut, on manque d’eau. C’est inadmissible pour un pays en émergence “nous souffle ce citoyen au bout de ses nerfs.

Fanta est une mère de famille sans mari. Elle est en charge de ses trois gamins. Elle explique son vécu quotidien. “C’est compliqué pour nous. C’est un de mes voisins qui m’offre depuis vendredi la quantité de trois bidons de 20 litres. Le reste, je paie un charretier pour qu’il me cherche de l’eau. On n’a pas les moyens d’acheter tous les jours de l’eau. Avec cette canicule et ce manque d’eau, on prend notre bain qu’une seule fois par jour ne serait-ce que pour économiser l’eau qu’on utilise aussi pour boire et pour préparer à manger”, nous souffle cette dame dans l’attente de son charretier pour préparer le repas de midi du jour, car dit-elle, son stock est fini.

Moustapha lui, non seulement se désole de cette rareté, mais dénonce : ” comment la Sen’Eau peut nous priver d’eau en cette période de forte canicule? Et pis, depuis un certain temps, l’eau qui coule des robinets a une odeur nauséabonde. C’est inadmissible! Il faut que l’État règle le problème de cette firme qui ne nous a causé que des désagréments avec beaucoup de maladies causées par cette mauvaise eau.”

En tout cas, l’eau ne coule plus dans cette partie de la cité religieuse des Layène. Les populations souffrent et c’est la croix et la bannière pour trouver le liquide précieux qui est primordial dans la vie de l’Homme…

Continuez a lire
Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

PUBLICITE

To Top