Connect with us

Saly : Pour nourrir ses enfants, l’artisan louait sa chambre moyennant 1000 fr aux prostituées

Saly : Pour nourrir ses enfants, l'artisan louait sa chambre moyennant 1000 fr aux prostituées

Actualités

Saly : Pour nourrir ses enfants, l’artisan louait sa chambre moyennant 1000 fr aux prostituées

N. Ndiaye, âgé de 50 ans, marié et père de trois enfants, mettait sa chambre à la disposition de prostituées moyennant la somme de 1000 fr.
Pour justifier cela, l’artisan évoque la cherté de la vie.
”Je suis un artisan et le travail ne marche pas fort. J’ai trois enfants en charge et je n’ai pas de quoi les nourrir. Si je loue la chambre à raison de 1000 fr, c’est juste pour avoir de quoi nourrir mes enfants. Je ne savais pas que c’était interdit, je présente mes plates excuses”, a déclaré le prévenu qui faisait face au juge des flagrants délits du tribunal de grande instance de Mbour.
 
N. Ndiaye comparaissait à côté de Y. Sarr, une jeune prostituée.
Y. Sarr, la vingtaine, qui a été jugée pour non détention de carnet sanitaire, a expliqué avoir perdu sa carte.
La jeune fille n’a pas nié être une ancienne péripatéticienne, elle assure s’être rendue à Saint-Louis pour pratiquer le métier. Mais depuis qu’elle est revenue à Saly, elle a décroché.
Malheureusement, le jour de son arrestation, elle a rencontré un client qui lui a proposé 50.000 fr pour la passe. 
 
C’est ainsi qu’elle s’est rendue chez N. Ndiaye avec son client. Elle a été arrêtée sur les lieux avec le propriétaire de la chambre, dans laquelle des préservatifs déjà utilisés ont été retrouvés.
 
N. Ndiaye et Y. Sarr ont pris chacun deux mois sursis.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top