Connect with us

Mbour : Une soirée entre élèves en classe de second vire au drame

Mbour : Une soirée entre élèves en classe de second vire au drame

Actualités

Mbour : Une soirée entre élèves en classe de second vire au drame

Durant les weekends, pour faire la frime, des adolescents louent des voitures destinées à leurs virées nocturnes.

Cette tendance fait furie chez les jeunes. Malheureusement, il n’est pas sans risque. Car dans la soirée, de jeunes élèves en classe de seconde dans une école privée de Mbour ont loué une voiture Ford Escape de marque 4×4, à 90.000 francs.

Ils se rendent à une soirée dansante à la Caserne des sapeurs-pompiers de Mbour. Vers 4 h du matin revenant de leur virée, ils heurtent violemment au niveau du croisement Darou Salam une moto Jakarta à bord de laquelle se trouvaient des jumeaux.

I. Sy, élève en classe de seconde, conduisait la voiture mais ne disposait pas de permis de conduire.

La voiture a été prise en location par son camarade de classe S. M. Dia,

Ce dernier a pris en location le 4×4, chez Mouhamed Lamine Diouf, gérant d’un pressing; il a lui aussi loué la voiture à O. Mbodji, responsable d’un parking. Et pour la location, M. L. Diouf a présenté un enrôlement (dépôt de permis de conduire) à O. Mbodji.

Revenant aux faits, le jour de l’accident, dans la soirée, S. M. Dia a eu une altercation avec un groupe de jeunes. Ses amis l’extirpent de la soirée avant de le faire embarquer dans une autre voiture pour qu’il rentre chez lui.
C’est en ce moment que I. Sy a décidé de prendre la voiture pour ramener ses amis.
Il dépose d’abord la copine d’un de leurs amis. C’est au retour qu’il a heurté la moto des jumeaux.

Vu la gravité du choc, les gosses ont été pris de panique, ils racontent qu’à la soirée ils avaient rencontré un ami de S. M. Dia, qui selon leurs dires a pris l’initiative de les déposer chacun chez eux. Mais après le choc, l’ami de S. M. Dia a pris la fuite.

Mais en réalité c’est I. Sy qui conduisait la voiture.

Les jumeaux dans un état grave

Les jumeaux O. et A. Sambou, après le choc, se trouvaient dans un état sérieux.

L’un des jumeaux a été évacué à Thiès dans un état très critique. L’autre jumeau lui était dans le coma à l’hôpital de Mbour. L’un a été amputé du pied et l’autre a une double fracture du pied.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top