Connect with us

Sénégal : trois Au Sénégal, la tension ne descend plus depuis la répression sanglante de la manifestation de la coalition Yewwi Askan Wi de Vendredi dernier. En effet lors cette journée de manifestation, plusieurs leaders de l’opposition dont des élus ont été arrêtés. Jugés ce matin au tribunal de Dakar, ils ont été envoyés en prison, soulevant la question de savoir ce qu’il restait de la démocratie sénégalaise. Selon nos informations, parmi les personne envoyées en prison, on compte trois députés et deux maires appartenant à l’opposition. Il s’agit des députés Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Cheikh Abdou Bara Doli Mbacke pour ce qui est des députés. Et de Ahmeth Aidama, maire de la ville de Guédiawaye et d’un jeune d’une commune de la banlieue de Dakar pour ce qui est des maires. Tout ce beau monde, apprend-on, a été envoyé en prison. Ils seront jugés en flagrant délit mercredi pour les mêmes motifs, a appris Klinfos.com auprès d’un de leurs conseils.

Sénégal : trois députés et deux maires de l’opposition envoyés en prison

Actualités

Sénégal : trois Au Sénégal, la tension ne descend plus depuis la répression sanglante de la manifestation de la coalition Yewwi Askan Wi de Vendredi dernier. En effet lors cette journée de manifestation, plusieurs leaders de l’opposition dont des élus ont été arrêtés. Jugés ce matin au tribunal de Dakar, ils ont été envoyés en prison, soulevant la question de savoir ce qu’il restait de la démocratie sénégalaise. Selon nos informations, parmi les personne envoyées en prison, on compte trois députés et deux maires appartenant à l’opposition. Il s’agit des députés Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Cheikh Abdou Bara Doli Mbacke pour ce qui est des députés. Et de Ahmeth Aidama, maire de la ville de Guédiawaye et d’un jeune d’une commune de la banlieue de Dakar pour ce qui est des maires. Tout ce beau monde, apprend-on, a été envoyé en prison. Ils seront jugés en flagrant délit mercredi pour les mêmes motifs, a appris Klinfos.com auprès d’un de leurs conseils.

Au Sénégal, la tension ne descend plus depuis la répression sanglante de la manifestation de la coalition Yewwi Askan Wi de Vendredi dernier. En effet lors cette journée de manifestation, plusieurs leaders de l’opposition dont des élus ont été arrêtés. Jugés ce matin au tribunal de Dakar, ils ont été envoyés en prison, soulevant la question de savoir ce qu’il restait de la démocratie sénégalaise.

Selon nos informations, parmi les personne envoyées en prison, on compte trois députés et deux maires appartenant à l’opposition. Il s’agit des députés Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Cheikh Abdou Bara Doli Mbacke pour ce qui est des députés. Et de Ahmeth Aidama, maire de la ville de Guédiawaye et d’un jeune d’une commune de la banlieue de Dakar pour ce qui est des maires.

Tout ce beau monde, apprend-on, a été envoyé en prison. Ils seront jugés en flagrant délit mercredi pour les mêmes motifs, a appris Klinfos.com auprès d’un de leurs conseils.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top