Connect with us

Drogue : Une Sénégalaise arrêtée en Italie

Drogue : Une Sénégalaise arrêtée en Italie

Actualités

Drogue : Une Sénégalaise arrêtée en Italie

Marié et père de trois enfants, Nassirou Ndiaye et ses trois comparses ont été interpellés à Dakar, après l’arrestation de Sokhna Balayara en Italie, alors qu’elle transportait de la drogue depuis Dakar.

Tout est parti de l’interpellation de Sokhna Balayara en Italie. L’exploitation de son portable avait permis à la police Italienne, de remonter jusqu’à son petit ami, Nassirou Ndiaye. C’est sur ces entrefaites que ce dernier ainsi que ses trois acolytes, sont tombés à Dakar courant 2019.

Pris en filature, Nassirou Ndiaye a été surpris en train de livrer 50 boulettes de cocaïne d’un poids total de 650 grammes au Nigérian, Victor Oguiyoha.

Et l’exploitation du téléphone de celui-ci, avait permis aux enquêteurs de mettre le grappin sur son compatriote Godwine alias Tony et sa copine, Oulimata Yaba Diop.

Inculpés pour association de malfaiteurs, détention, usage et trafic international de drogue, les accusés ont été présentés hier, au juge de la Chambre criminelle de Dakar. Nassirou Ndiaye, 45 ans, a expliqué qu’il avait un différend avec les policiers, lesquels avaient confisqué ses deux voitures de marque Chevrolet et Laguna.

« Alors que je vaquais à mes occupations, un jour, j’ai aperçu la Chevrolet à la Médina. Le gars qui était au volant, m’a fait savoir qu’on la lui avait vendu. Je suis parti immédiatement à la police pour leur faire la remarque. C’est quatre jours plus tard qu’ils ont débarqué chez moi, pour me dire que je transportais de la drogue à bord de ma Toyota la veille», a relaté le vendeur de produits cosmétiques, qui a nié toute accointance avec Sokhna Balayara. Même s’il a avoué que ses coordonnées ont été trouvées dans le cellulaire de sa petite amie.

Victor Oguiyoha a soutenu qu’il s’était rendu à Sacré-Cœur pour récupérer les denrées alimentaires que lui avait achetées un ami. Il descendait du véhicule de ce dernier, au moment de son interpellation par trois flics. « L’un d’eux m’a empoigné. Une fois chez moi, ils m’ont passé à tabac, avant de me réclamer 3 millions de francs. J’ai vu Nassirou pour la première fois au commissariat », glisse-t-il.

Né en 1982, Godwine alias Tony a souligné avoir rencontré Oulimata Yaba Diop près d’une pharmacie à Ouest Foire. Il devait lui offrir 10.000 francs. « Les limiers ont trouvé par devers moi un gramme de cocaïne que j’avais acheté pour ma consommation personnelle », déclare-t-il. Ce qu’Oulimata Yaba Diop a confirmé. Mais, la jeune dame avait reconnu à l’enquête préliminairen être une consommatrice du produit nocif depuis 2018. Mieux, elle avait désigné Godwine comme étant son fournisseur et avait en sa possession deux grammes de cocaïne.

Convaincu de la constance des faits, le substitut du procureur a requis 10 ans de réclusion criminelle contre Nassirou, Tony et Victor. Pour la répression d’Oulimata Yaba Diop, il a sollicité deux ans ferme.

L’affaire sera vidée le 17 juin prochain.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top