Connect with us

Opération de sécurisation de grande envergure à Pikine : La Police interpelle 72 personnes

Opération de sécurisation de grande envergure à Pikine : La Police interpelle 72 personnes

Actualités

Opération de sécurisation de grande envergure à Pikine : La Police interpelle 72 personnes

Dans le cadre de sa lutte contre l’insécurité, la Police de Pikine a interpellé, au cours du dernier week-end, 72 personnes et ouvert une enquête sur la découverte du corps sans vie d’un bébé à Touba Seras. « L’As »

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, la police de Pikine a interpellé 72 personnes au cours d’une grande opération de sécurisation. Cette opération qui a mobilisé 54 agents dont 01 commissaire et 03 sous-officiers et 11 véhicules d’intervention s’est déroulée de 21 heures jusqu’à 04h30.

Ce qui a permis l’arrestation de 72 personnes dont 50 pour vérification d’identité, 14 pour détention et usage de chanvre indien avec la saisine de 11 cornets et de 03 joints, 05 pour racolage sur la voie publique ; 01 pour rébellion et entrave à une mission de police ; 01 pour détention illégale d’arme (gourdin).

Nos sources renseignent que l’opération de sécurisation a permis la saisine de 25 pièces de véhicules et l’immobilisation d’un véhicule et d’une moto. Toujours dans leur guerre contre l’insécurité, les limiers de Pikine ont ouvert une enquête sur la découverte d’un corps sans vie d’un bébé au quartier Touba Seras de la Commune de Dalifort. Le fœtus, âgé d’environ 07 mois, a été retrouvé à l’intérieur d’une fosse septique, gisant avec un cordon ombilical non sectionné.

Informés, les sapeurs-pompiers se sont déplacés sur les lieux pour exfiltrer et évacuer le sans vie du bébé à l’hôpital Aristide le Dantec pour les besoins de l’autopsie. En attendant, les policiers ont convoqué les occupants de l’immeuble dont les femmes qui, dans quelques jours, vont subir des examens cliniques pour les besoins de l’enquête.

Par ailleurs, un marchand ambulant du nom de B. Sy a été déféré au parquet pour violences et voies de fait sur un agent de la force publique, et tentative de vol. Le bonhomme, à bord d’un car tata de la ligne 72, a tenté d’ouvrir la sacoche d’une dame du nom de S. Sané.

Sommé par un gendarme d’arrêter ses agissements, Sy s’énerve et lui assène un violent un coup de poing, lui occasionnant une inflammation de l’œil droit avant de tenter de prendre la fuite. Mais, il a été arrêté après une course-poursuite par le gendarme avec l’aide de quelques passants avant d’être remis à la disposition de la Police de Pikine pour être entendu.

Interrogé sur ses agissements, le quidam a tenté de nier les faits sans convaincre. Suffisant alors pour qu’il soit placé en garde à vue avant d’être déféré au parquet pour violences et voies de fait sur un agent de la force publique et tentative de vol.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top