Connect with us

Après avoir envoyé les vidéos à caractère pornographique de sa rivale à Adamo : Ramatoulaye Gning condamnée à 3 mois ferme

Une Société De Recrutement Porno Signalée À Dakar

Actualités

Après avoir envoyé les vidéos à caractère pornographique de sa rivale à Adamo : Ramatoulaye Gning condamnée à 3 mois ferme

La commerçante Ramatoulaye Gning, âgée de 20 ans, sait comment nuire à une rivale. Elle s’est donnée beaucoup de mal et de peine pour divulguer les données personnelles de M. Niang.

M. Niang et P. J. F. Jackino entretiennent une relation amoureuse vieille de plus de trois ans. Au moment où il est revenu au Sénégal avec M. Niang, il a fait la connaissance de Ramatoulaye Gning. Démarre alors une relation entre eux. Entre-temps, Ramatoulaye est mise au courant par Philippe de son projet de mariage avec M. Niang. Pis, il lui montre leurs ébats sexuels.

Un jour, Ramtoulaye demande à Philippe de lui prêter son portable pour qu’elle passe un appel. Dans un moment d’inadvertance de la part de son amant, elle envoie les vidéos sur son propre portable. Tenaillée par la jalousie, Ramatoulaye décide d’envoyer les photos à Adamo. Elle cherche contre vents et marées les numéros de téléphone de Adamo et de Kotch.

Elle demande à A. Samb qu’elle venait juste de connaitre, de lui trouver les numéros. Sur ses entrefaites, A. Samb appelle son frère N. Diouf, pour lui demander le numéro de Adamo. Ce dernier ayant possession des vidéos, appelle M. Niang, pour la menacer.

Face à autant de méchanceté et de force à vouloir nuire, le juge a demandé à Ramatoulaye : “tu voulais ternir son image et tu y as gagné quoi en faisant une telle bassesse?”.

Le procureur a déploré la hargne qui a animé Ramatoulaye juste pour faire mal.

“Adamo est ce qu’il y a de plus abject, de plus ordurier. Il n’y a aucune valeur dans ce qu’il fait. L’Etat du Sénégal devrait prendre les mesures pour venir à bout de ce phénomène, qui nuit à l’éducation de nos enfants”, a déploré le procureur, qui a requis 2 ans contre Ramatoulaye Gning et demandé la relaxe pure et simple de A. Samb et de son frère N., poursuivis pour complicité de collecte et de diffusion de données à caractère personnel.

Pour Me Barro, le comportement de Adamo est très discourtois et très lâche. “Notre diplomatie devrait s’organiser pour que cette personne soit extradée de là où elle se trouve et rapatriée au Sénégal. On ne devrait plus permettre qu’une personne tapie à l’étranger, puisse faire autant de mal à notre jeunesse. C’est une contrevaleur pour nos jeunes. Avec internet, tout le monde a de la visibilité, même les imbéciles”, peste Me Barro.

Ramatoulaye a été condamnée à 2 ans dont 3 mois ferme. Le tribunal a prononcé la relaxe de ses codétenus.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top