Connect with us

Transport irrégulier : «Bon nombre des “Allô Dakar” appartiennent à des Forces de l’ordre»

Transport irrégulier : «Bon nombre des "Allô Dakar" appartiennent à des Forces de l’ordre»

Actualités

Transport irrégulier : «Bon nombre des “Allô Dakar” appartiennent à des Forces de l’ordre»

«Les “Allô Dakar” ne contribuent pas au développement du Sénégal. C’est une plaie dans le secteur des transports. Et bon nombre de ces “Allô Dakar” appartiennent à des Forces de l’ordre. C’est pourquoi ça sera difficile, pour l’État, de régulariser ce type de transport qui sape notre économie. Ces chauffeurs clandestins ne paient pas de taxes, ni de patentes, contrairement à ceux qui font du transport régulier. Ils ne versent aucun franc au Trésor public. Et ce sont ces taxes qui permettent à l’État de construire des écoles, hôpitaux, routes, entre autres…», déplore avec vigueur Mbacké Ndiaye dans le journal Le Quotidien.

Ce membre du Syndicat des transports routiers d’appuyer sur l’accélérateur : «Si l’État n’a pas assez de ressources financières, il va continuer à s’endetter auprès des institutions financières internationales. Les “Allô Dakar” n’ont aucun apport sur la croissance économique. Et c’est un manque à gagner pour le Trésor public et pour nous transporteurs, parce qu’ils interceptent nos clients. Le mal est déjà là parce que ce type de transport a vu le jour après l’ouverture de la gare des Baux maraîchers, qui est très loin du centre-ville de Dakar. C’est pourquoi les usagers ont préféré ce type de transport.»

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

PUBLICITE

To Top