Connect with us

Suicide à Latmingué : un agriculteur d’une cinquantaine d’années se pend à un arbre Au village de Médina Maka, dans la commune de Latmingué, c’est l’émoi et la consternation, après le suicide d’un agriculteur qui s’est donné la mort par pendaison. Bes Bi

Suicide à Latmingué : un agriculteur d’une cinquantaine d’années se pend à un arbre Au village de Médina Maka, dans la commune de Latmingué, c’est l’émoi et la consternation, après le suicide d’un agriculteur qui s’est donné la mort par pendaison. Bes Bi

Actualités

Suicide à Latmingué : un agriculteur d’une cinquantaine d’années se pend à un arbre Au village de Médina Maka, dans la commune de Latmingué, c’est l’émoi et la consternation, après le suicide d’un agriculteur qui s’est donné la mort par pendaison. Bes Bi

Un cas de suicide par pendaison a été signalé ce vendredi dans le village de Médina Maka, dans la commune de Latmingué. En effet, c’est vers les coups de 18 h, que les éleveurs du village qui étaient partis faire paître leurs troupeaux, ont remarqué sur le chemin du retour, un corps suspendu à un arbre.

Ayant paniqué, ils ont tout de suite accouru vers le village pour lancer l’alerte et informer les autorités municipales. C’est ainsi, raconte une source qui habite dans le même village à Bés bi, qu’un de ses collègues et lui-même se sont déplacés jusque sur les lieux pour y voir plus clair.

Notre source d’indiquer qu’à quelques cent mètres du lieu du drame, il a remarqué qu’il s’agissait bien d’Ibrahima Cissé. Un homme qu’il connaissait bien et qui avait environ la cinquantaine. Ce dernier qui était agriculteur vivait dans le village avec sa famille. Selon toujours notre source, il était alité depuis une quinzaine de jours, s’était même rendu à l’hôpital. Quel genre de maladie avait-il ? Trainait-il une maladie incurable ? autant de questions qui restent encore en suspens.

Quoi qu’il en soit, il faut noter que le quinquagénaire s’est pendu à un arbre à l’aide d’une corde. Notre source de poursuivre qu’après avoir fait cette découverte macabre avec son collègue, il a appelé sur le numéro de la victime.

Mais contre toute attente dit-il, il est tombé sur son épouse qui lui a dit que depuis ce matin, ils sont à la recherche de son époux qui a disparu sans laisser de trace. Ne voulant pas lui donner la mauvaise nouvelle, notre source dit avoir raccrocher avant d’appeler les sapeurs-pompiers qui, à leur tour ont avisé la brigade de gendarmerie de la localité pour le constat d’usage.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes exactes du suicide de ce quinquagénaire, qui laisse derrière lui, une famille éplorée.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top