Connect with us

Après les enseignants, les travailleurs de la santé remettent leur plan d’action sur la table du gouvernement et menacent

Après les enseignants, les travailleurs de la santé remettent leur plan d'action sur la table du gouvernement et menacent

Actualités

Après les enseignants, les travailleurs de la santé remettent leur plan d’action sur la table du gouvernement et menacent

L’Alliance des syndicats autonomes des travailleurs de la santé va vers un plan d’action si l’Etat ne prend pas les dispositions nécessaires pour satisfaire leurs revendications. Face à la presse, Mballo Dia Thiam a listé les différents points de leur plateforme revendicative.

Il s’agit entre autres, de l’octroi d’une indemnité de spécialisation pour les techniciens supérieurs, d’une indemnité de représentation médicale pour les paramédicales, d’une indemnité de responsabilité pour les paramédicaux et d’une indemnité de logement pour l’ensemble du personnel de la santé.
 
A ces revendications s’ajoutent, le relèvement de l’indemnité de risque à 100.000 F CFA et son intégration dans la liquidation de la pension de retraite, le relèvement à 50.000 F CFA de l’indemnité d’itinérant, la revalorisation du traitement salarial des Conseillers en Action sociale; la révision de l’arrêté portant répartition des ressources du Comité de Développement Sanitaire (CDS) et son relèvement à 45 %, l’octroi de Prêts DMC et leur extension aux contractuels des EPS jouissant d’un contrat à durée indéterminée.
 
Autres points de la plateforme revendicative, l’allongement de l’âge de la retraite à 65 ans pour les autres catégories d’agents du ministère de la Santé et de l’action sociale à l’image des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes qui l’ont obtenu ; le parachèvement de la Fonction publique locale, l’application du statut du personnel des EPS, l’ouverture sans délai des filières de formation en master à l’ENDSS et l’érection de l’ENDSS, I’ENTSS et l’école de la Maintenance et de l’hygiène en écoles doctorales ou d’ingénieur selon la formation, la signature du protocole d’accords SUTSAS-SUDTM-SAT Santé/D-CNTS Santé, le remboursement des arriérés de salaires et primes Covid-19 particulièrement pour les travailleurs des collectivités territoriales, en enfin le réengagement des travailleurs de la santé et de l’action sociale dans les villes redéployés dans les communes avec l’Acte III de la décentralisation. 
 
Enfin And Gueusseum rend “le Gouvernement responsable de la détérioration du climat social dans le secteur de la santé et de l’Action Sociale à cause de ses agissements qui frisent la provocation”.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top