Connect with us

« J’ai enfoncé le nouveau-né dans la fosse septique » : Infanticide à Ziguinchor

« J’ai enfoncé le nouveau-né dans la fosse septique » : Infanticide à Ziguinchor

Actualités

« J’ai enfoncé le nouveau-né dans la fosse septique » : Infanticide à Ziguinchor

Une affaire d’infanticide secoue le paisible quartier de Lyndiane-Coboda, à Ziguinchor. Selon Source A, engrossée puis larguée par son petit ami, M. Diatta, une élève âgée de 24 ans, a jeté son nouveau-né dans la fosse septique de leur maison. Elle a été démasquée mardi dernier par la police et présentée au procureur ce jeudi. Source A revient sur les détonants aveux de la mise en cause.

Agée de 24 ans, M. Diatta, une élève qui suit une formation en restauration, est accusé d’infanticide. Selon Source A, M. Diatta a été présentée ce jeudi au procureur de la République près le tribunal de grande instance de Ziguinchor pour avoir tué son nouveau-né.

En effet, la célibataire incriminée a été arrêtée mardi dernier vers 19 h, au quartier Lyndiane-Coboda, dans la proche banlieue de Ziguinchor, à la suite à la découverte d’un corps sans vie dans la fosse septique de la maison familiale.

Tout est parti lorsque les policiers du commissariat central de Ziguinchor ont reçu mardi dernier une information relative à un bébé retrouvé mort dans une fosse septique. Sans tarder, mission a été donnée aux limiers d’aller sur les lieux du drame.

C’est ainsi que le corps du nouveau-né, de sexe féminin, a été repêché, puis transféré à l’hôpital régional par les sapeurs-pompiers pour les besoins de l’autopsie.

L’enquête de voisinage menée par les policiers a permis d’identifier l’auteure du crime. En revenant de l’école vers 19 h, M. Diatta a été arrêtée devant son domicile.

Les détonants aveux de M. Diatta

Entendue sur procès-verbal, M. Diatta a avoué qu’elle voulait cacher sa grossesse aux membres de sa famille et au voisinage. Ainsi, elle a accouché le dimanche dernier vers 6 h dans les toilettes, sans assistance, avant de plonger son nouveau-né dans la fosse septique.

« J’avais l’habitude d’avoir des rapports sexuels non protégés avec mon copain »

Dans ses aveux, M. Diatta a confié également aux enquêteurs : « J’entretenais une relation amoureuse, au courant de l’année 2021, avec un commerçant du nom de Gaston Diédhiou résidant dans notre quartier. Et nous avions l’habitude d’avoir des rapports sexuels non protégés. »

C’est ainsi qu’elle a contracté une grossesse. Mais son petit ami a refusé la paternité. Selon Source A, M. Diatta a tenté de justifier son acte sur procès-verbal avant de solliciter la clémence de la justice.

« Ayant peur de la réaction de mon entourage et des membres de ma famille, j’ai enfoncé le nouveau-né dans la fosse septique, avant de retourner tranquillement dans ma chambre », a-t-elle expliqué aux limiers.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top