Connect with us

A la « Une » les assurances de Macky Sall sur l’homosexualité : La presse de ce Vendredi

A la « Une » les assurances de Macky Sall sur l’homosexualité : La presse de ce Vendredi

Actualités

A la « Une » les assurances de Macky Sall sur l’homosexualité : La presse de ce Vendredi

Les quotidiens se sont intéressés, pour leur édition de vendredi, aux assurances du chef de l’Etat sur l’homosexualité et à sa réaction aux résultats des élections locales.

‘’Macky Sall se veut catégorique. Le chef de l’Etat martèle à qui veut l’entendre que l’homosexualité ne sera pas légalisée dans le pays, tant qu’il est à la tête du pays’’, lit-on dans WalfQuotidien.

Selon la presse, le président de la République a fait cette déclaration lors d’une audience qu’il a accordée aux imams et oulémas du Sénégal.

‘’La question de l’homosexualité (…) aurait eu un impact considérable sur le verdict des urnes’’, suppose L’Observateur. Il relaye les assurances de Macky Sall sur ce sujet et sa lecture des élections locales de dimanche dernier.

‘’Le président de la République dit ne pas comprendre la polémique sur l’homosexualité (…) A en croire Macky Sall, il n’a jamais été question de dépénaliser l’homosexualité’’, rapporte L’As.

‘’Sans détour, sur un ton ferme, le chef de l’Etat est monté au créneau pour rétablir la vérité, donner la bonne information [et] réaffirmer avec force la position officielle de l’Etat du Sénégal sur cette question’’, écrit Bés Bi Le Jour.

Dans le même journal, Matar Ndiaye, l’un des imams reçus par Macky Sall déclare : ‘’Le président nous a rassurés, et nous transmettrons le message.’’

‘’Macky Sall fait son dépouillement’’

Le Soleil rappelle que l’audience a eu lieu à la suite du rejet, par le bureau de l’Assemblée nationale, d’une proposition de loi visant à ‘’corser les sanctions prévues pour les actes contre nature’’.

‘’Macky Sall fait son dépouillement’’, titre Le Quotidien, concernant les résultats des élections locales. A ce scrutin, l’opposition a fait une percée en battant Benno Bokk Yaakaar (BBY), la coalition de la majorité présidentielle, dans d’importantes circonscriptions électorales.

Les mairies de ville de Dakar et de Thiès, les communes de Ziguinchor et de Kaolack, entre autres.

‘’Benno Bokk Yaakaar contrôle 80 % des collectivités locales’’, note Le Quotidien, citant Macky Sall, le leader de BBY.

‘’Le chef de la majorité a réfuté toute défaite à Dakar, Ziguinchor ou Thiès’’, ajoute Le Quotidien. Il poursuit, citant le président de la République : ‘’On ne peut pas perdre [une élection] là où on n’a jamais gagné.’’.

Vox Populi déduit de sa réaction que ‘’Macky Sall revendique toujours une confortable majorité’’.

‘’La majorité qui me maintient à la tête du pays n’a pas changé (…) Les résultats provisoires nous créditent (…) 80 % de l’électorat’’, rapporte L’info.

‘’Une Bérézina !’’

EnQuête et Le Soleil se préoccupent de l’avenir des communes dirigées désormais par de nouveaux maires.

‘’Les maires novices devront faire face aux défis des moyens financiers et des capacités de gestion’’, écrit le premier.

‘’Rien ne leur sera pardonné et l’Etat va les épier’’, avertit un analyste interrogé par le même journal.

Le Soleil évoque ‘’la dure réalité qui attend les nouveaux maires’’, qui ‘’devront relever des défis immenses, s’ils veulent réussir leur mission’’.

Le journal énumère les tâches qui les attendent : ‘’Un état des lieux de l’institution municipale, le [choix] de leurs adjoints, les corrections à apporter sur un budget déjà adopté, la mise en place d’un plan de développement local et, naturellement, le suivi des projets.’’

Tribune pose la question de savoir d’où les maires tirent leur richesse. ‘’Si certains maires et présidents des conseils départementaux vont servir, d’autres vont en profiter pour se servir’’, commente le journal.

Libération, comme d’autres journaux, évoque la large victoire de Yewwi Askan Wi à Dakar. Son leader pour les élections locales, Barthélémy Dias, s’est fait élire maire de la ville de Dakar, en plus d’obtenir la majorité dans 12 des 19 communes d’arrondissement de Dakar, avec une avance de 92.613 sur Abdoulaye Diouf Sarr, de Benno Bokk Yaakaar.

A Dakar, ‘’Yewwi Askan Wi enterre [BBY]’’, fait remarquer Sud Quotidien.

‘’Le candidat de BBY devancé de plus de 92.000 voix par celui de Yewwi. Une Bérézina !’’ écrit Le Témoin Quotidien.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

PUBLICITE

To Top