Connect with us

Elections locales : La longue liste des ministres et DG de Macky Sall battus chez eux

Elections locales : La longue liste des ministres et DG de Macky Sall battus chez eux

Actualités

Elections locales : La longue liste des ministres et DG de Macky Sall battus chez eux

L’un des enseignements qu’on pourrait retenir des Elections Locales de ce dimanche 23 janvier 2022, c’est que les moyens financiers n’ont pas été très déterminants dans le choix des Sénégalais. En témoigne, en effet, la longue liste des ministres et directeurs généraux du pouvoir en place qui n’ont pas pu résister à « l’ouragan » Yewwi Askan Wi, notamment entre Dakar, Thiès, Ziguinchor.

A Dakar par exemple, Abdoulaye Diouf Sarr (ministre de la Santé), Abdou Karim Fofana (ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent), Mame Mbaye Niang (ministre chef de cabinet du Président), Zahra Iyane Thiam ont perdu. A ceux-là, il faut ajouter Ababacar Sadikh Beye (DG du Port Autonome de Dakar) et Moussa Sy (Pca du Port autonome de Dakar et Maire sortant des Parcelles Assainies).

A la Médina, les tendances placent le maire sortant Bamba Fall en tête devant le puissant Directeur de la Caisse des dépôts et de consignations (Cdc), Cheikh Ba.

A Guédiawaye, Lat Diop (directeur de la Lonase), Aliou Sall, frère du Président de la République, et la ministre Néné Fatoumata Tall, ont chuté devant Ahmed Aidara et Yewwi Askan Wi.

Dans le Rufisque, les ministres Oumar Guèye (Sangalkam) et Ismaila Madior Fall (ministre d’Etat) ont été surpris. A Yeumbeul Sud, Amadou Hott a été humilié, de même que sa collègue Aminata Assome Diatta à Keur Massar.

Même constat à Thiès, où les ministres Yankhoba Diattara et Pape Mamadou Ndiaye ont été battus, selon toujours les premières tendances (qu’ils ont d’ailleurs contestées). Ce, malgré l’appui du président du Cese, Idrissa Seck, également hué et battu dans son propre bureau de vote.

A Diourbel, le ministre Dame Diop a finalement mordu la poussière devant le candidat de Wallu Sénégal, Malick Fall. Dans la commune de Ziguinchor, Ousmane Sonko a laminé le ministre d’Etat Benoit Sambou et le député Abdoulaye Baldé, soutenu par le Directeur général de l’Aibd, Doudou Ka. Le directeur général de la Poste, Abdoulaye Bibi Baldé, a également trébuché devant Mame Boye Diao (qui fait cependant partie de la mouvance présidentielle).

A noter, par ailleurs, que les ministres Mansour Faye (Saint-Louis), Abdoulaye Ndoye (Dakar Plateau), Samba Ndiobène Ka (Dahra), Abdou Karim Sall (Mbao), entre autres, ont sauvé l’honneur.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top