Connect with us

Campagne électorale : Wally Seck décroche une vingtaine de concerts

Campagne électorale : Wally Seck décroche une vingtaine de concerts

Actualités

Campagne électorale : Wally Seck décroche une vingtaine de concerts

Si certains politiciens misent sur des artistes plus ou moins accessibles, d’autres décident de sortir l’artillerie lourde. En effet, le politicien Abdoulaye Dièye de la Coalition Benno Bolk Yakaar a décidé d’offrir un grand concert à la jeunesse Thièssoise avec l’artiste Wally Seck.

Celui-ci a un calendrier bien rempli pour cette dernière ligne droite de la campagne. Après son concert du 18 janvier,il ira à Saint-Louis pour le meeting de clôture de la coalition Benno Bokk Yakaar. Il terminera sa série de concerts à Dakar au Cices sur la demande d’Abdoulaye Diouf Sarr, le 20 janvier.

Il va en assurer d’autres, pour l’opposition, notamment pour la coalition «Geum sa bopp». Le jeune Faramarène a décroché pas moins d’une vingtaine de spectacles pour cette campagne à Dakar, ainsi qu’à l’intérieur du pays, d’après les révélations du manager du Raam Daan, Mamadou Koné.

A Saint-Louis également, le chanteur Mbaye Ndiaye Tilala a ravi la vedette aux autres artistes. Dans presque toutes les manifestations, c’est lui qui assure le show. À côté de ses artistes-musiciens, les percussionnistes ou «bongomans» tirent eux aussi profit de cette campagne.

Aly appartient à un groupe de «bongomanes». D’après lui, cette période est propice pour se faire de l’argent.«Comme les cérémonies traditionnelles, les meetings politiques nous permettent de gagner de l’argent.
Si nous sommes invités à une cérémonie, nous pouvons discuter d’un cachet qui peut atteindre 50 mille FCfa pour une prestation. Si on part à l’improviste, les revenus peuvent varier car ils sont assujettis aux candidats ou à leurs accompagnants», informe-t-il sur les colonnes de l’Observateur.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top