Connect with us

Mort suspecte de 2 talibés : le maitre coranique en garde à vue

Mort suspecte de 2 talibés : le maitre coranique en garde à vue

Actualités

Mort suspecte de 2 talibés : le maitre coranique en garde à vue

Dans la nuit du 26 au 27 novembre, AS né en 1975 à Tawa demeurant au quartier Sam de Touba, maître coranique d’un Daara de 160 pensionnaires âgés de 06 à 20 ans, a transporté deux corps sans vie vers la morgue de Guédé. Après avoir informé les parents des victimes, le maître coranique a voulu passer à l’enterrement le lendemain sans autorisation. Alertés par les gardiens du cimetière de Guédé, les éléments du commissariat de Guy Mbinde ont mis fin à son entreprise.

Munis de ces informations, les hommes du commissaire Mbaye se sont  immédiatement rendus  sur les lieux pour arrêter le processus ; les deux corps sans vie ont été transportés à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni.

Interrogé sur les faits, le maître coranique a confié aux enquêteurs que le 25 novembre, le nommé ASS âgé de 10 ans est venu lui faire savoir qu’il souffrait de maux de tête. C’est ainsi qu’il précise lui avoir donné à manger avant de lui formuler des prières. Il a fait savoir que, ce jour-là, vers 22 heures, un de ses disciples est venu aussi l’informer que le nommé BDW âgé de 9 ans était aussi souffrant.

Selon lui,  il est allé dans la chambre de B.D.W, avant de constater que ce jeune talibé avait déjà rendu l’âme suite à ses maux de tête et à ses douleurs abdominales.

Quelques heures après la mort de B.D.W, ce fut au tour de A.S.S qui avait des maux de tête de rendre l’âme vers 4 heures 20 minutes. Par ailleurs, A.S, le maître coranique, dira aux enquêteurs qu’il a joint leurs parents respectifs pour les informer de la triste nouvelle et que ces derniers lui ont demandé de les enterrer à Touba.

Le maître coranique confiera aux enquêteurs qu’il croyait que c’était de légers maux de tête raison pour laquelle il les a donné de potions mystiques. Et, ajoute le responsable du daara, il y a 5 ans, un de ses élèves était décédé dans ce daara et qu’il avait fait les mêmes démarches et adopté la même conduite.

Après une descente dans le dara, 8 autres enfants qui se tordent de maux de tête et de douleurs abdominales embarques par la police

Nos sources précisent que la police a effectué une descente dans le daara et a acheminé 08 autres enfants qui se plaignaient de maux de tête et de douleurs abdominales vers l’hôpital. Le maître coranique AS a été gardé à vue pour violation des règles relatives à l’inhumation

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top