Connect with us

Chiffres erronés sur le divorce au sénégal : ce qui n’a pas été dit

Chiffres erronés sur le divorce au sénégal : ce qui n’a pas été dit

Actualités

Chiffres erronés sur le divorce au sénégal : ce qui n’a pas été dit

Des statistiques sur le nombre de divorces par an au Sénégal, publiées récemment dans la presse, ont suscité un tollé sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué parvenu repris par Seneweb, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a démenti ces chiffres.

Allant plus loin, une source de Seneweb précise que « les chiffres publiés en 2013 avec le recensement, n’étaient pas calculés sur la base d’une collecte pour les divorces enregistrés au cours d’une année ».

D’après ce statisticien, tout dépend de la période de référence. « Si les données d’état civil permettaient de collecter les divorces de manière continuelle au cours d’une année, on aurait, dans ce cas, le nombre exact de divorces pour une année donnée. Tel n’est pas le cas actuellement au Sénégal » a-t-il déclaré.

Et pour contourner cet obstacle, dit-il, il faudra recourir au recensement pour collecter les divorces à partir de l’état matrimonial [célibataire, marié (e), veuf (ve), divorcé (e), union libre]. Ce qui veut dire que l’effectif obtenu avec le recensement, c’est un stock qui peut être enregistré au-delà d’une année.

« Cela pose également la problématique du fonctionnement de l’état civil au Sénégal. Normalement, si on parvenait à enregistrer chaque divorce, le problème ne se poserait pas, d’autant plus qu’on aurait exactement l’effectif annuel des divorcés et, par conséquent, le nombre moyen de divorces par jour », a-t-il expliqué.

Continuez a lire
Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans Actualités

To Top