Connect with us

Attaque de la maison familiale de Sonko à Ziguinchor : “Un des nervis libéré nuitamment par la police”

Attaque de la maison familiale de Sonko à Ziguinchor : “Un des nervis libéré nuitamment par la police”

Actualités

Attaque de la maison familiale de Sonko à Ziguinchor : “Un des nervis libéré nuitamment par la police”

Du nouveau dans cette affaire de nervis qui auraient planifié de brûler la maison de Ousmane Sonko à Ziguinchor. Selon Abdou Sané, coordinateur de PASTEF/ Ziguinchor qui a accordé un entretient exclusif à exclusisf.net, un des nervis capturé par les éléments de PASTEF a été libéré.
“Dans un pays de justice normalement on devrait ouvrir une enquête, parce que le membre du commando, quand il a été pris, il a avoué avoir été recruté pour ce sale boulot et il a cité les membres de la bande et les personnes qui sont derrière cette affaire. Avec tout ce qui s’est passé, on trouve rien d’autre que de le garder quelques jours et de le libérer nuitamment à l’insu des populations”, précise le coordinateur de PASTEF/ Ziguinchor.
Pour rappel des individus se seraient introduits dans le domicile familial de Ousmane Sonko, sis au quartier HLM Néma de Ziguinchor, dans la nuit de dimanche à lundi vers 2h du matin. Ces individus, armés jusqu’aux dents seraient recrutés pour assassiner un ou tous les membres de la famille du leader du Pastef. Le Pastef est en réunion en ce moment et promet de faire des révélations explosives.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

To Top